Comparez les différents investissements locatifs avant de vous lancer

L’immobilier peut-être un excellent investissement si vous prenez le temps de vous informer sur son processus. Les personnes qui ne prennent pas le temps de s’informer sur l’investissement dans des biens locatifs ratent une belle occasion. La plupart des investisseurs débutants se heurtent à une difficulté dès la comparaison des différents investissements locatifs. Le manque de connaissances fait que de nombreux prospects hésitent à investir dans l’immobilier. Pourtant, c’est l’un des meilleurs moyens d’obtenir de bons rendements.

Pourquoi comparer les investissements locatifs ?

L’analyse comparative des investissements locatifs est l’une des importantes étapes que Kiwi Finance peut vous apporter. Sans analyse, vous ne feriez que fonder votre investissement sur la foi, ce qui n’est pas judicieux. Une comparaison des investissements locatifs vous permet de fonder vos décisions sur des données réelles. Cela vous permet de prévoir avec précision le montant du rendement obtenu. Les principaux paramètres à considérer sur les immeubles de placement sont :

  • Le prix de vente ;
  • Les revenus locatifs ;
  • Le taux de capitalisation ;
  • Le taux d’occupation ;
  • Le retour en espèces ;
  • Le flux de trésorerie.

Quels sont les différents investissements locatifs que vous devez comparer ?

Certains dispositifs d’investissements locatifs permettent de jouir d’une défiscalisation. Il serait judicieux d’y baser sa comparaison. En voici quelques-uns :

Investissement en Loi Pinel

La loi Pinel vous oblige à consacrer le logement pour la location. Elle est en vigueur jusqu’à la fin de l’année 2021. Pour un investissement locatif réussi :

  • Choisissez soigneusement l’emplacement du bien. Il est recommandé d’investir dans les grandes villes où les loyers ne sont pas trop élevés.
  • Concentrez-vous sur le type de logement. Si vous investissez dans un centre-ville étudiant, il est préférable de choisir un studio. Les quartiers périphériques sont davantage habités par des familles. Un studio à 3 ou 4 pièces est le meilleur choix.

Investissement en SCPI

La SCPI propose un investissement physique sans acheter un bien immobilier dans son intégralité. Il s’agit d’un placement collectif. Cela vous permet d’investir dans un immeuble sans avoir à le gérer, et le loyer vous assure un revenu régulier. Les avantages d’un investissement en SCPI sont les suivants :

  • Un investissement simple et accessible pour toutes les personnes ;
  • Un immobilier rentable ;
  • Un professionnel assure la gestion ;
  • Vos placements sont tenus sous surveillance par les autorités des marchés financiers.

Investissement en Censi-Bouvard

Le dispositif Censi-Bouvard offre une occasion d’investir dans des résidences de service, neuves ou rénovées. L’investissement doit s’effectuer avant le 31 décembre 2021. Vous pouvez percevoir des revenus mensuels avec les taxes modérées. Les logements ci-après sont les seuls éligibles :

  • Les résidences pour personnes âgées ou handicapées, avec des services agréés ;
  • Les résidences d’accueil avec des soins agréés ;
  • Les résidences pour étudiants avec des services.

Investissement avec Borloo dans l’ancien

Le dispositif « Borloo dans l’ancien » offre une déduction spécifique d’impôt sur les loyers imposables. Les déductions peuvent aller de 30% à 70%. Pour un bon investissement avec ce dispositif, vous devez :

  • Louer votre logement nu sur une durée de 6 à 9 ans minimum ;
  • Louer à usage d’habitation principale et pour une personne hors de votre foyer fiscal ;
  • Louer pour un loyer inférieur à un plafond défini par le conventionnement « social » ou « très social ».

Investissement en loi Malraux

La loi Malraux vous permet d’investir dans un bien immobilier situé dans un secteur sauvegardé. Vous pouvez ainsi bénéficier d’avantages fiscaux sur vos travaux de rénovation même importants. Cela vous permet également d’investir dans les centres villes historiques. Les conditions à respecter avec ce dispositif :

  • Le logement doit être destiné pour une location à usage d’habitation et pour une personne hors de votre foyer fiscal ;
  • Le loyer sera plafonné si vous bénéficiez de subventions ;
  • Les travaux nécessitent un permis et doivent être réalisés par votre décision ou sur l’initiative de la collectivité. Le volume habitable ne peut être changé ;
  • Être membre d’une Association Foncière Urbaine Libre.

 

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *